Pressé de poulet et oignons en pickles à la bière brune de Florent Ladeyn

Une nouvelle recette de Florent  facile à réaliser. La peau croustillante, le pickles d’oignons aromatisé par la bière brune ( petit clin d’œil à la région du Nord , chère à Florent) font de cette recette un vrai plaisir de goûts simples mais savoureux. Tout ce que j’apprécie en cuisine!

Pressé de poulet et oignons en pickles à la bière brune

Pressé de poulet et oignons en pickles à la bière brune

 

Ingrédients ( pour 4 personnes):

  • 4 cuisses de poulet fermier (avec la peau!)
  • 500 gr d’oignons grelots
  • 65 cl de bière brune
  • 15 cl de vinaigre de riz
  • 4 c à s de miel
  • fleurs de pensée ( décoration)
  • petites pousses de moutarde ( décoration)
  • sel, poivre
  • un peu d’huile pour la cuisson

Matériel particulier:

  • Une grande casserole remplie d’eau
  • une feuille de papier cuisson

Préparation:

  • Désossez les cuisses de poulet : commencez par les inciser côté intérieur, du haut vers le bas et dégagez l’os sans abîmer la chair. Vous pouvez également demander à votre boucher de les désosser!
Désossez les cuisses de poulet

Désossez les cuisses de poulet

  • Assaisonnez les cuisses désossées ( sel , poivre) et réservez.
Assaisonnez et réservez les cuisses

Assaisonnez et réservez les cuisses

  • Une petite astuce pour éplucher facilement les oignons grelots: versez les dans une grande casserole d’eau. Portez à ébullition quelques minutes et égouttez. Vous pouvez maintenant enlever leur peau facilement.
Blanchir les oignons grelots pour les éplucher facilement

Blanchir les oignons grelots pour les éplucher facilement

épluchez les oignons

épluchez les oignons

 

  • Dans une casserole verser la bière brune, le vinaigre de riz , le miel. Laisser cuire et réduire le liquide de moitié. Versez alors les oignons et cuire jusqu’à caramélisation légère. Surveillez bien cette phase de cuisson pour que cela ne brûle pas! Réservez au chaud ( four 80°) en attendant la cuisson du poulet.
versez la bière dans une casserole

versez la bière dans une casserole

 

  •  Préparez une casserole d’un diamètre légèrement plus petit que votre poêle et la remplir d’eau: elle va vous servir à presser le poulet pendant la cuisson.
  • Faire chauffer un peu d’huile dans une poêle. Mettez les cuisses de poulet bien à plat côté peau dans la poêle. Déposez une feuille de papier cuisson sur le poulet  et posez la casserole remplie d’eau sur la feuille. De cette façon toute la peau du poulet est bien en contact avec la poêle: le poulet ne se rétractera pas trop et la peau sera très croustillante.
Déposez le poulet côté peau dans la poêle chaude

Déposez le poulet côté peau dans la poêle chaude

Déposez la casserole d'eau sur la feuille de cuisson protégeant le poulet

Déposez la casserole d’eau sur la feuille de cuisson protégeant le poulet

  • De temps en temps enlevez la casserole pour regarder la coloration de la peau. Reposez la casserole remplie d’eau sur le poulet à chaque fois. Lorsque la peau est bien grillée retournez le poulet côté chair et terminez la cuisson ( une minute suffit).
le poulet bien croustillant

le poulet bien croustillant

Dressage:

  • Coupez chaque cuisses en deux.
couper le poulet en deux

couper le poulet en deux

  • Déposez un morceau de poulet dans l’assiette de présentation et recouvrir d’une belle cuillerée d’oignons.
recouvrir le poulet d'une cuillerée d'oignons

recouvrir le poulet d’une cuillerée d’oignons

  • Recouvrir d’un deuxième morceau de poulet et décorez avec les fleurs de pensée et les pousses de salade.
finitions...

finitions…

Et maintenant régalez-vous!

Le saviez-vous?

En Grande-Bretagne et dans le monde indien, les pickles sont des conserves au vinaigre servant de condiment. Une grande variété de fruits et légumes peuvent être ainsi conservés. Leur origine se perd dans la nuit des temps mais il semble qu’ils existaient déjà en Mésopotamie il y a 2400 ans.

Napoléon pensait que les aliments saumurés ( type pickles) était un atout de santé pour ses armées, à tel point qu’il offrit l’équivalent de 250,000 $ à qui pourrait développer une façon de les préserver sans risque.C’est ainsi que sont nées les conserves: l’homme qui gagna le prix en 1809 était un confiseur nommé Nicolas Appert.

La mise en conserve, ou appertisation (du nom de son inventeur Nicolas Appert), est une méthode de préservation des aliments qui consiste à les mettre dans des récipients rendus étanches à l’air puis chauffés pour détruire les micro-organismes pathogènes.

La découverte d’Appert fut une des contributions culinaires les plus influentes dans l’histoire.

 

 

 

 

 

 

 

Taggé , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire