Poulet laqué à la mode japonaise (recette basse température)

Voici un petit plat familial japonais, tout simple, facile à faire et surtout hyper gourmand…Voici le Poulet laqué à la mode japonaise que je réalise en basse température pour obtenir encore plus de tendreté et de volupté pour vos papilles!

Pour plus d’informations sur la cuisine sous vide basse température cliquez ici.

Beaucoup d’entre vous aviez émis le souhait d’être informés de la parution de mes meilleurs recettes basse température. Retrouvez-les ainsi que des recettes inédites dans les livres de ma collection  “Ma Cuisine Basse Température, Best Of – Tome 1” et  “Ma Cuisine Basse Température, Best Of – Tome 2” !!! Les livres sont disponibles dès maintenant en version brochée ou en version Kindle.

Voici les liens où vous pourrez les acquérir:

Vous y retrouverez mes recettes phares en pas à pas imagées comme dans le blog.

Poulet laqué à la mode japonais (recette basse température)

Poulet laqué à la mode japonaise (recette basse température)

Ingrédients pour le Poulet laqué (4 personnes)

  • 4 blancs de poulet

Pour la sauce: vous trouverez tous ces ingrédients au rayon asiatique de votre super marché

  • 75 g de mirin
  • 75 g de soja sucré
  • 20 g de vinaigre de riz
  • 50 g de saké
  • une gousse d’ail
  • du gingembre frais

Pour la garniture

  • du riz
  • 4 oignons jeunes
  • des graines de sésame au yuzu. Vous pouvez vous en procurer en cliquant ici.

Matériel

  • une machine à mise sous vide. Vous pouvez en trouver en cliquant sur la photo ci dessous.

  • un thermoplongeur. Je vous conseille celui de la marque Anova mais vous pouvez en trouver un grand choix en cliquant sur la photo ci-dessous:

Préparation

  • Versez tous les éléments de la sauce dans une casserole et  râpez une gousse d’ail ainsi qu’un centimètre de gingembre dans la casserole.
Râpez une gousse d'ail et du gingembre

Râpez une gousse d’ail et du gingembre

  • Faites réduire le tout: le mélange doit être sirupeux. Réservez.
Faites réduire les éléments de la sauce

Faites réduire les éléments de la sauce

  • Coupez les blancs de poulet en morceaux. Versez une petite cuillerée de la sauce et mélangez bien pour bien enrober les morceaux de poulet. le but n’est pas de faire une marinade mais juste d’enrober les morceaux. Si vous mettez trop de sauce , elle sera aspirée lors de la mise sous vide du poulet. Pour éviter que le surplus de sauce soit aspiré n’hésitez pas à enserrer les dés de poulet dans du film alimentaire puis de les mettre ainsi enveloppés dans le sachet sous vide.
Mélangez bien

Mélangez bien

  • Mettez le poulet sous vide et cuisez-le à 68° pendant 45 mn au bain marie à l’aide de votre thermoplongeur. N’oubliez pas de préchauffer vos bols de présentation pendant la cuisson du poulet au four à 65°.
Mettre le poulet sous vide

Mettre le poulet sous vide

  • Faites cuire votre riz. Puis sortez le poulet du sachet après cuisson et égouttez-le bien: il aura rendu du jus que l’on n’utilisera pas dans cette recette car il diluera votre sauce qui doit rester sirupeuse. Versez la moitié de la sauce restante sur les morceaux de poulet. Mélangez bien.
Mélangez le poulet avec un peu de sauce

Mélangez le poulet avec un peu de sauce

Dressage

  • Ciselez les oignons jeunes.
Ciselez les cèbettes

Ciselez les cèbettes

  • Dressez le riz dans vos bols en vous aidant avec un cercle de manière à laisser un espace au milieu.
Dressez le riz

Dressez le riz

  • Puis disposez le poulet à l’intérieur du riz. Nappez avec le restant de sauce. Saupoudrez de sésame grillé et d’oignons ciselés… Essayez, ce plat est un pur bonheur.
Poulet laqué à la mode japonais (recette basse température)

Poulet laqué à la mode japonaise (recette basse température)

Poulet laqué à la mode japonais (recette basse température)

Poulet laqué à la mode japonaise (recette basse température)

 

Taggé , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

8 réponses à Poulet laqué à la mode japonaise (recette basse température)

  1. Isabelle dit :

    Un pur délice, approuvé par toute la famille. Merci Dany

  2. A noter que la sauce soja sucrée est une invention française (européenne ?) et n’existe pas au Japon.

    • Dany dit :

      Il existe bien des sauces soja sucré originaires du Japon. Il faut dire que les sauces soja sont légions au Japon. Donc on a un peu de mal à s’y retrouver, en fonction de leurs ingrédients ( soja, blé…)et des techniques de fabrication (trempage, torréfaction, fermentation,saumurage, pressurage , filtrage, vieillissement…sans parler des procédés artisanaux ou industriels) qui varient d’une région à l’autre.C’est tout un art. Au Japon la sauce soja est traditionnellement classée en cinq catégories en fonction des ingrédients et de la méthode de préparation. De plus il existe pour chacune de ces variétés, des degrés de fermentation pour chacune! Et je ne parle pas des variétés qui ont vu récemment le jour , comme celles réduites en sel.
      Bref les plus classiques sont les suivantes:
      -la “Koikuchi originaire de la région de Kantō avec un goût dit “épais”
      -la “Usukuchi” originaire du Kansaî avec un goût dit “fin”
      -le “Tamari” : originaire de la région de Chūbu, le tamari est plus sombre et plus riche en goût que le koikuchi
      -le “Shiro” (qui veut dire blanche ) : contrairement au tamari, la sauce shiro emploie principalement du blé ,ce qui lui donne une couleur bien plus claire et un goût plus sucré
      -et enfin la “Saishikomi” semblable au koikuchi, mais sans emploi de saumure dans son processus de fabrication. Ainsi, elle est plus sombre et plus forte en goût.C’est celle que l’on appelle le soja sucré.

  3. Marc Devriendt dit :

    Excellentissime!

    J’en ai fait pour 8 personnes ce weekend et j’ai utilisé du riz à sushi.

    Comme je n’ai pas trouvé de graines de sésame au yuzu et que je n’avais pas le temps d’en commander en ligne, j’ai pris des graines de sésame grillées que j’ai laissé macérer la journée dans le jus d’un citron vert.

    Bien que mes convives aient adoré, cartains, dont moi-même, auraient aimé un peu plus de sauce. J’augmenterai donc les quantités la prochaine fois.

    • Dany dit :

      Effectivement la recette traditionnelle japonaise, comme toutes les recettes japonaise, n’utilisent pas trop de sauce, préférant bien envelopper les bouchées d’aliments de sauce plutôt que la sauce inonde le plat…N’oublions pas qu’ils ne mangent qu’avec des baguettes donc tout est pré-coupé en morceaux et que ce n’est pas simple de saucer avec :)…Donc si on aime la sauce, comme nous les européens, on double les quantités!

  4. Anne dit :

    Merci pour cette excellente recette. C’est mon premier plat en cuisson sous vide et mon mari s’est régalé…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.